AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une histoire sans fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
AuteurMessage
MrAchigo


°~Directeur Naruto~°
avatar

Masculin
Date d'inscription : 26/02/2011

Mon Personnage
Nom/Prénom:
Camp:
Ma présentation complète:


MessageSujet: Une histoire sans fin    Sam 26 Fév - 7:05

Rappel du premier message :

Le but de jeux c'est de ne jamais arrêter l'histoire :) c'est simple :D
Exemple : "Un / jour / un / petit ...Etc"
Chaques joueurs a droit d'un mot par tour :) je commence :D

"Il /
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Kiseki


°~Administratrice~°
avatar

Poste : Fondatrice & Directrice ~
Féminin
Date d'inscription : 13/08/2010

Mon Personnage
Nom/Prénom: Kiara
Camp: Révolutionnaire
Ma présentation complète: Ici


MessageSujet: Re: Une histoire sans fin    Mer 5 Oct - 4:38

Il regarde des animations de jeux qui sont pas amusants donc il s'amuse comme un enfant de pauvre mais il fixe les personnes qui rient dans leur cuisine sale en bois. Puis le chef frappa comme un mammouth sur la porte des voisins fantômes qui mangent des enfants tout croustillants à fond dorée puis les monstres couraient derrière lui avec des cuillères rouges puis montaient sur des arbres comme des idiots.

Puis le nouveau capitaine corsaire débarque laborieusement sur la commode en pierre, attaqua grossièrement les monstres boiteux car, sans défense, ils regardaient ses cochons noirs en pleurent parce qu'ils sont complètement enflammer par Ace flambant aussi tous les amiraux et les petits schtroumpfs qui barbotent dans le ruisseau flottant quand ils accostèrent sur le port japonais qui tremblait sous la puissance phénoménale du séisme à horriblement atteint par toutes dangereuses du virus dangereux.

Ensuite, un gros chat griffe un barrage de chamallows roses pleins de sucre, explose une bombe en chocolat qui fond sous les étoiles chaudes glacé, caramélisant tout sur leur route en nageant inlassablement, mais depuis quelques secondes ils plantent trente carottes dans le derrière-devant du chameau bossu, marchant depuis tout le temps tordu par le vent assassin qui arrachait l’épaule déboîté. Par Shanks qui voulut assommé le capitaine des tortues bossues, s'enfuia de chaque côté et pleure dorénavant sous une couverture tourbillonnante glacée, sortant des volcans bouillants mais un crabe énorme pince les jambes tremblantes du soldat vaillant qui deborde affreusement. Quand adroitement, une grenouille saute sur tous les parois glissants par le congélateur bleu occupé à danser sur du Jazz mais Maître Yoda attaque le genou hérissé, heureusement il mangeait lentement son oignon poivré qui pique sous le cou rugueux et boursouflé. Parfois son corps faisait des ondulations par le bas puis sursautant, donnait des cordes raides pour affaiblir son coeur piégé, blessé, torturé sans rien avouer mais son esprit demeure encore vivant et puissant.

Contrairement à des

____________________


Revenir en haut Aller en bas
Nia-chan


Rikudou Sennin
avatar

Féminin
Date d'inscription : 20/12/2010


MessageSujet: Re: Une histoire sans fin    Mer 5 Oct - 18:00

Il regarde des animations de jeux qui sont pas amusants donc il s'amuse comme un enfant de pauvre mais il fixe les personnes qui rient dans leur cuisine sale en bois. Puis le chef frappa comme un mammouth sur la porte des voisins fantômes qui mangent des enfants tout croustillants à fond dorée puis les monstres couraient derrière lui avec des cuillères rouges puis montaient sur des arbres comme des idiots.

Puis le nouveau capitaine corsaire débarque laborieusement sur la commode en pierre, attaqua grossièrement les monstres boiteux car, sans défense, ils regardaient ses cochons noirs en pleurent parce qu'ils sont complètement enflammer par Ace flambant aussi tous les amiraux et les petits schtroumpfs qui barbotent dans le ruisseau flottant quand ils accostèrent sur le port japonais qui tremblait sous la puissance phénoménale du séisme à horriblement atteint par toutes dangereuses du virus dangereux.

Ensuite, un gros chat griffe un barrage de chamallows roses pleins de sucre, explose une bombe en chocolat qui fond sous les étoiles chaudes glacé, caramélisant tout sur leur route en nageant inlassablement, mais depuis quelques secondes ils plantent trente carottes dans le derrière-devant du chameau bossu, marchant depuis tout le temps tordu par le vent assassin qui arrachait l’épaule déboîté. Par Shanks qui voulut assommé le capitaine des tortues bossues, s'enfuia de chaque côté et pleure dorénavant sous une couverture tourbillonnante glacée, sortant des volcans bouillants mais un crabe énorme pince les jambes tremblantes du soldat vaillant qui deborde affreusement. Quand adroitement, une grenouille saute sur tous les parois glissants par le congélateur bleu occupé à danser sur du Jazz mais Maître Yoda attaque le genou hérissé, heureusement il mangeait lentement son oignon poivré qui pique sous le cou rugueux et boursouflé. Parfois son corps faisait des ondulations par le bas puis sursautant, donnait des cordes raides pour affaiblir son coeur piégé, blessé, torturé sans rien avouer mais son esprit demeure encore vivant et puissant.

Contrairement à des fourmis
Revenir en haut Aller en bas
Kiseki


°~Administratrice~°
avatar

Poste : Fondatrice & Directrice ~
Féminin
Date d'inscription : 13/08/2010

Mon Personnage
Nom/Prénom: Kiara
Camp: Révolutionnaire
Ma présentation complète: Ici


MessageSujet: Re: Une histoire sans fin    Dim 23 Oct - 3:44

Il regarde des animations de jeux qui sont pas amusants donc il s'amuse comme un enfant de pauvre mais il fixe les personnes qui rient dans leur cuisine sale en bois. Puis le chef frappa comme un mammouth sur la porte des voisins fantômes qui mangent des enfants tout croustillants à fond dorée puis les monstres couraient derrière lui avec des cuillères rouges puis montaient sur des arbres comme des idiots.

Puis le nouveau capitaine corsaire débarque laborieusement sur la commode en pierre, attaqua grossièrement les monstres boiteux car, sans défense, ils regardaient ses cochons noirs en pleurent parce qu'ils sont complètement enflammer par Ace flambant aussi tous les amiraux et les petits schtroumpfs qui barbotent dans le ruisseau flottant quand ils accostèrent sur le port japonais qui tremblait sous la puissance phénoménale du séisme à horriblement atteint par toutes dangereuses du virus dangereux.

Ensuite, un gros chat griffe un barrage de chamallows roses pleins de sucre, explose une bombe en chocolat qui fond sous les étoiles chaudes glacé, caramélisant tout sur leur route en nageant inlassablement, mais depuis quelques secondes ils plantent trente carottes dans le derrière-devant du chameau bossu, marchant depuis tout le temps tordu par le vent assassin qui arrachait l’épaule déboîté. Par Shanks qui voulut assommé le capitaine des tortues bossues, s'enfuia de chaque côté et pleure dorénavant sous une couverture tourbillonnante glacée, sortant des volcans bouillants mais un crabe énorme pince les jambes tremblantes du soldat vaillant qui deborde affreusement. Quand adroitement, une grenouille saute sur tous les parois glissants par le congélateur bleu occupé à danser sur du Jazz mais Maître Yoda attaque le genou hérissé, heureusement il mangeait lentement son oignon poivré qui pique sous le cou rugueux et boursouflé. Parfois son corps faisait des ondulations par le bas puis sursautant, donnait des cordes raides pour affaiblir son coeur piégé, blessé, torturé sans rien avouer mais son esprit demeure encore vivant et puissant.

Contrairement à des fourmis grouillants

____________________


Revenir en haut Aller en bas
Nia-chan


Rikudou Sennin
avatar

Féminin
Date d'inscription : 20/12/2010


MessageSujet: Re: Une histoire sans fin    Dim 23 Oct - 7:45

Il regarde des animations de jeux qui sont pas amusants donc il s'amuse comme un enfant de pauvre mais il fixe les personnes qui rient dans leur cuisine sale en bois. Puis le chef frappa comme un mammouth sur la porte des voisins fantômes qui mangent des enfants tout croustillants à fond dorée puis les monstres couraient derrière lui avec des cuillères rouges puis montaient sur des arbres comme des idiots.

Puis le nouveau capitaine corsaire débarque laborieusement sur la commode en pierre, attaqua grossièrement les monstres boiteux car, sans défense, ils regardaient ses cochons noirs en pleurent parce qu'ils sont complètement enflammer par Ace flambant aussi tous les amiraux et les petits schtroumpfs qui barbotent dans le ruisseau flottant quand ils accostèrent sur le port japonais qui tremblait sous la puissance phénoménale du séisme à horriblement atteint par toutes dangereuses du virus dangereux.

Ensuite, un gros chat griffe un barrage de chamallows roses pleins de sucre, explose une bombe en chocolat qui fond sous les étoiles chaudes glacé, caramélisant tout sur leur route en nageant inlassablement, mais depuis quelques secondes ils plantent trente carottes dans le derrière-devant du chameau bossu, marchant depuis tout le temps tordu par le vent assassin qui arrachait l’épaule déboîté. Par Shanks qui voulut assommé le capitaine des tortues bossues, s'enfuia de chaque côté et pleure dorénavant sous une couverture tourbillonnante glacée, sortant des volcans bouillants mais un crabe énorme pince les jambes tremblantes du soldat vaillant qui deborde affreusement. Quand adroitement, une grenouille saute sur tous les parois glissants par le congélateur bleu occupé à danser sur du Jazz mais Maître Yoda attaque le genou hérissé, heureusement il mangeait lentement son oignon poivré qui pique sous le cou rugueux et boursouflé. Parfois son corps faisait des ondulations par le bas puis sursautant, donnait des cordes raides pour affaiblir son coeur piégé, blessé, torturé sans rien avouer mais son esprit demeure encore vivant et puissant.

Contrairement à des fourmis grouillants sur
Revenir en haut Aller en bas
Kiseki


°~Administratrice~°
avatar

Poste : Fondatrice & Directrice ~
Féminin
Date d'inscription : 13/08/2010

Mon Personnage
Nom/Prénom: Kiara
Camp: Révolutionnaire
Ma présentation complète: Ici


MessageSujet: Re: Une histoire sans fin    Dim 23 Oct - 21:41

Il regarde des animations de jeux qui sont pas amusants donc il s'amuse comme un enfant de pauvre mais il fixe les personnes qui rient dans leur cuisine sale en bois. Puis le chef frappa comme un mammouth sur la porte des voisins fantômes qui mangent des enfants tout croustillants à fond dorée puis les monstres couraient derrière lui avec des cuillères rouges puis montaient sur des arbres comme des idiots.

Puis le nouveau capitaine corsaire débarque laborieusement sur la commode en pierre, attaqua grossièrement les monstres boiteux car, sans défense, ils regardaient ses cochons noirs en pleurent parce qu'ils sont complètement enflammer par Ace flambant aussi tous les amiraux et les petits schtroumpfs qui barbotent dans le ruisseau flottant quand ils accostèrent sur le port japonais qui tremblait sous la puissance phénoménale du séisme à horriblement atteint par toutes dangereuses du virus dangereux.

Ensuite, un gros chat griffe un barrage de chamallows roses pleins de sucre, explose une bombe en chocolat qui fond sous les étoiles chaudes glacé, caramélisant tout sur leur route en nageant inlassablement, mais depuis quelques secondes ils plantent trente carottes dans le derrière-devant du chameau bossu, marchant depuis tout le temps tordu par le vent assassin qui arrachait l’épaule déboîté. Par Shanks qui voulut assommé le capitaine des tortues bossues, s'enfuia de chaque côté et pleure dorénavant sous une couverture tourbillonnante glacée, sortant des volcans bouillants mais un crabe énorme pince les jambes tremblantes du soldat vaillant qui deborde affreusement. Quand adroitement, une grenouille saute sur tous les parois glissants par le congélateur bleu occupé à danser sur du Jazz mais Maître Yoda attaque le genou hérissé, heureusement il mangeait lentement son oignon poivré qui pique sous le cou rugueux et boursouflé. Parfois son corps faisait des ondulations par le bas puis sursautant, donnait des cordes raides pour affaiblir son coeur piégé, blessé, torturé sans rien avouer mais son esprit demeure encore vivant et puissant.

Contrairement à des fourmis grouillants sur les

____________________


Revenir en haut Aller en bas
Nia-chan


Rikudou Sennin
avatar

Féminin
Date d'inscription : 20/12/2010


MessageSujet: Re: Une histoire sans fin    Dim 23 Oct - 22:08

Il regarde des animations de jeux qui sont pas amusants donc il s'amuse comme un enfant de pauvre mais il fixe les personnes qui rient dans leur cuisine sale en bois. Puis le chef frappa comme un mammouth sur la porte des voisins fantômes qui mangent des enfants tout croustillants à fond dorée puis les monstres couraient derrière lui avec des cuillères rouges puis montaient sur des arbres comme des idiots.

Puis le nouveau capitaine corsaire débarque laborieusement sur la commode en pierre, attaqua grossièrement les monstres boiteux car, sans défense, ils regardaient ses cochons noirs en pleurent parce qu'ils sont complètement enflammer par Ace flambant aussi tous les amiraux et les petits schtroumpfs qui barbotent dans le ruisseau flottant quand ils accostèrent sur le port japonais qui tremblait sous la puissance phénoménale du séisme à horriblement atteint par toutes dangereuses du virus dangereux.

Ensuite, un gros chat griffe un barrage de chamallows roses pleins de sucre, explose une bombe en chocolat qui fond sous les étoiles chaudes glacé, caramélisant tout sur leur route en nageant inlassablement, mais depuis quelques secondes ils plantent trente carottes dans le derrière-devant du chameau bossu, marchant depuis tout le temps tordu par le vent assassin qui arrachait l’épaule déboîté. Par Shanks qui voulut assommé le capitaine des tortues bossues, s'enfuia de chaque côté et pleure dorénavant sous une couverture tourbillonnante glacée, sortant des volcans bouillants mais un crabe énorme pince les jambes tremblantes du soldat vaillant qui deborde affreusement. Quand adroitement, une grenouille saute sur tous les parois glissants par le congélateur bleu occupé à danser sur du Jazz mais Maître Yoda attaque le genou hérissé, heureusement il mangeait lentement son oignon poivré qui pique sous le cou rugueux et boursouflé. Parfois son corps faisait des ondulations par le bas puis sursautant, donnait des cordes raides pour affaiblir son coeur piégé, blessé, torturé sans rien avouer mais son esprit demeure encore vivant et puissant.

Contrairement à des fourmis grouillants sur les rebords,
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une histoire sans fin    

Revenir en haut Aller en bas
 

Une histoire sans fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers du Manga :: °:: Hanaoukoku ::° :: Reste du Monde :: Jeux-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit